La Guadeloupe


La Guadeloupe : 2005-2010

une région pilote pour l’humanisation des soins et la lutte contre la douleur

Guadeloupe-pelemele-

En 2005 Hôpital 2000 a souhaité faire de la Guadeloupe/ Saint Martin/ Saint Barthélémy un modèle de prise en charge de la douleur

Entre 2005 et 2010 l’association Hôpital 2000 a levé des fonds à hauteur de 800.000 euros à destination de la Guadeloupe. La prise en charge de la douleur ayant un réel besoin de s’organiser et de se développer dans l’archipel, ces fonds ont permis de financer des actions contre la douleur au niveau des hôpitaux

avec :

  • l’Agence Régionale de l’Hospitalisation (ARH) sous l’autorité de son directeur Monsieur Stéphane MANTION, également vice-président de l’association Hôpital 2000 Vaincre la douleur en France
  • Docteur Maurice MEISSONNIER médecin conseil de l’ARH
  • Docteur Philippe POULAIN, médecin spécialiste des Centres de Lutte contre le Cancer, chef de l’Unité Interregionale Polyclinique de l’Ormeau de Tarbes

les médecins de Guadeloupe :

  • Docteur Monique SULPICE du CHU de Pointe à Pitre et médecin référent douleur pour la Guadeloupe
  • Docteur Sabbah HARDY du CHBT
  • Docteur Véronique SIBILLE du CMS
  • Docteur Catherine BOURGEOIS de l’URML Guadeloupe
  • Docteur Lazare NOUBOU médecin urgentiste, Centre Hospitalier de Saint Martin
  • Docteurs Isabelle LAMAURY et François BISSUEL, maladies infectieuses-VIH

et :

  • Madame Pierrette MEURY, présidente du SNIIL (syndicat national des infirmière et des infirmiers libéraux) de Guadeloupe
  • en collaboration avec tous les établissements de soins de l’archipel, et avec le soutien de sa marraine pour la Guadeloupe, Mme Gabrielle LOUIS-CARABIN, députée de Guadeloupe et maire du Moule

Concrètement :

notre association a fourni des matériels antidouleur et organisé, pour l’ensemble des soignants de la Guadeloupe/St Martin, y compris les médecins généralistes, des formations sur la douleur et les soins palliatifs.

Les équipements de lutte contre la douleur collectés par Hôpital 2000 ont été répartis par l’ARH en fonction des plateaux techniques, des pathologies prises en charge et des patients accueillis dans tous les hôpitaux et cliniques de Guadeloupe :

  • 62 pompes à morphine PCA Gemstar, Abbott France
  • 100 neuro stimulateurs tens de Schaw Medico France
  • 50 paires de gants et de chaussettes Schaw Medico fRANCE
  • 50 pompes de chevet «pousse seringues » Alaris PCA Sté Cardinal France
  • 500 patches anti douleur, laboratoire Janssen Cilag
  • 2 pompes à morphine PCA Cadd Smiths Medical Frnce
  • 2 pompes à morphine PCA Gemstar, Hospira France

Une partie des actions soutenues par les laboratoires ont été consacrées à « humaniser et accompagner » les services de maladies infectieuses VIH des établissements hospitaliers de la Guadeloupe Saint Martin : un soutien de 100 000 euros a permis d’améliorer les conditions d’hospitalisation (chambres) et de visites par les familles (salons) au sein de 4 services de maladies infectieuses. La remise de 300 000 préservatifs aux hôpitaux a été également rendue possible grâce à l’implication des laboratoires partenaires, en particulier ABBOTT France

Cycles de formation des personnels soignants :

  • Formation à l’utilisation des pompes PCA au CHU de Pointe à Pitre/Abymes (Du 5 au 9 décembre 2005 : 380 participants soignants)
  • Formation à l’utilisation des pompes de chevet « pousse seringues  » au CHU (Du 26 au 30 juin 2006 : 320 participants soignants)
  • Organisation d’une opération de sensibilisation du public à la prise en charge de la douleur et au développement de l’accompagnement et des soins palliatifs à l’Espace Régional du Raizet et à l’Artchipel à Basse-Terre (du 15 au 18 juin 2008)
  • Campagnes de formation ‘douleur et soins palliatifs’ des médecins généralistes et spécialistes exerçant en Guadeloupe (Basse Terre) sous la forme de formations continues dispensées par secteur géographique de garde dans le cadre des EPP (octobre 2008 et 2009 )
  • 16 et 17 avril 2010 à Saint Martin formation pour l’ensemble des hospitaliers et des soignants

En 2008, un grand pas en avant avec un événement exceptionnel : 

3 journées emblématiques pour faire avancer la connaissance et la prise en charge de la douleur et le développement des soins palliatifs :

Du 16 au 18 juin 2008 se sont déroulées les « journées de sensibilisation ‘soins palliatifs et douleur’ en Guadeloupe en partenariat avec l’association ‘Hôpital 2000 pour vaincre la douleur en France’. En trois jours plus de 500 personnes ont participé en Guadeloupe à la campagne de sensibilisation à la prise en charge de la douleur et aux soins palliatifs. Ces journées ouvertes au grand public (milieu hospitalier, associations de santé, patients et familles) ont été organisées par l’ARH de Guadeloupe et son directeur Stéphane Mantion et Hôpital 2000 représentée par Martine Jambon, la secrétaire générale de l’association.

Objectif principal : démocratiser les soins palliatifs et contribuer à impliquer d’autres acteurs dans la gestion et le développement de ces soins. Une thématique en complète phase avec le plan gouvernemental de développement des soins palliatifs présenté par le président de la république en 2008, véritable caution de l’action menée depuis 1999 par l’association Hôpital 2000.

Ces journées en détail